L'ayurveda tibétain

L´ayurveda tibétain est une philosophie qui prend en compte l´individu dans sa globalité en créant un équilibre harmonieux des énergies du corps.
Nos tisanes ayurvédiques ont été élaborées par un amchi tibétain selon des recettes traditionnelles. Elles contribuent à maintenir l´équilibre du corps en agissant sur les humeurs mais elles ne permettent pas de soigner une maladie. Pour cela il vous faut consulter votre médecin.
Selon la tradition tibétaine, les ´amchi´ (médecins tibétains) n´ont pas uniquement un role de médecin mais avant tout de conseillers en matière d´alimentation et de comportement, leur but étant de maintenir l´équilibre des 3 humeurs du corps.Les ´amchi´ sont de grands voyageurs. Chaque année, ils parcourent les montagnes durant de longs mois afin de récolter les nombreuses variétés de plantes, de racines, de fruits nécessaires à la fabrication des tisanes et médicaments.
L´ayurvéda tibétaine a vu le jour en l´an 254, suite à la visite au Tibet de deux physiciens ayurvédiques indiens. Mais c´est lorsque le bouddhisme fut introduit au Tibet aux environs de l´an 640 que l´ayurvéda prit son ampleur. Les principes ayurvédiques des 3 doshas (ou 3 poisons dans le Bouddhisme) ont procuré une base pour analyser les désordres physiques au sein des 3 humeurs et y assigner les traitements adéquats alors que le Bouddhisme procurrait un composant spirituel essentiel.

Histoire de l'atelier réalisant nos tisanes

L´activité de l´atelier réalisant les tisanes ayurvédiques a été créée par un ´amchi´ (médecin en médecine tibétaine) en 1945. Celui ci ramassait les herbes himalayennes dans les montagnes et les vendaient au Tibet.

Médecin de village exerçant jusqu´à son dernier jour, il est décédé en 2007 à l´âge de 92 ans. L´atelier a lui été créé en 1993 par ses enfants.
Il comprend 13 employés âgés de 23 à 36 ans dont 75 % de femmes. La majorité des employés sont issus de zones montagneuses isolées. Les salaires sont basés sur la qualification, la dureté et la nature du travail et les bénéfices répartis équitablement entre chacun.
Action sociale : l´atelier prend totalement en charge les frais de scolarité des enfants de leurs employés.

Il travaille avec des ethnies situées dans des régions reculées des montagnes himalayennes. Ces lieux sont inaccessibles aux véhicules et le transport des matières premières est ainsi assuré par des porteurs et des caravanes d´animaux. Ceci permet également de procurer des revenus réguliers aux personnes qui sont en charge de ces acheminements.Le projet futur de l´atelier est de proposer des services médicaux gratuits au sein de ces villages isolés.Action écologique : leur travail de resencement et de conservation des espèces végétales est essentiel à la préservation du patrimoine écologique himalayen. L´atelier est affilié à l´association pour la conservation et le développement de la région Humla (HCDH). Cette association fait partie du réseau NTFP (non timber forest products) dont la mission est de développer des stratégies de développement qui associent des cultures viables préservant l´environnement écologique unique de cette région et une croissance économique bénéfique à des milliers de petits ramasseurs d´herbes. L´HCDH procure des formations aux villageois pour les aider à associer récoltes d´herbes sauvages et culture d´herbes.

Préservation du savoir faire et des traditions 

Le savoir des ´amchi´ est un savoir ancestral qu´il est essentiel de préserver. Associé à des démarches écologiques et sociales pour maintenir les peuples dans les montagnes tout en leur procurant des salaires décents est un challenge fantastique que cet atelier est en train de réaliser. De part la spécificité ´médicale´ de ses produits, cet atelier travaille beaucoup sur le marché local : soins directs par les ´amchis´ et vente des produits (tisanes, herbes pour une utilisation médicale,...).